Retour

Le Centre interculturel de documentation (CID – Origi’Nantes) appelle tous les démocrates, et citoyens de toutes les origines, de tous les courants de pensée et/ou de toutes croyances, à participer à la Marche Blanche #JeSuisCharlie – En hommage aux victimes, contre la violence, pour la liberté d’expression qui se déroulera samedi 10 janvier à Nantes à partir de 14 h 30 (départ place Royale).

Le CID – Origi’Nantes, qui œuvre depuis plus de trente ans à l’égalité des droits dans le respect des différences et des lois laïques de la République française, rend hommage – comme des millions de personnes à travers le monde – aux journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo et à toutes les personnes assassinées mercredi 7 janvier à Paris. Au-delà de cette tragédie sur le sol français, le CID – Origi’Nantes veut exprimer sa compassion à toutes les vicitmes qui, chaque jour à travers le monde, subissent la terreur du fanatisme religieux.

Pour le CID – Origi’Nantes, quels que soient les maux dont souffrent nos sociétés contemporaines (inégalités croissantes, discriminations diverses, individualisme exacerbé…), toute violence exercée au prétendu nom de telle ou telle religion est condamnable et doit être combattue par tous les moyens juridiques disponibles, dans le  respect des normes internationales et de l’État de droit tel que reconnu par l’Organisation des Nations unies.

Le CID – Origi’Nantes – malgré la douleur du moment – se réjouit de constater l’ampleur de la mobilisation qui a eu lieu à Nantes comme dans toute la France et même à l’étranger. La solidarité de toutes et de tous, autour des valeurs de liberté – de pensée et d’expression -, mais aussi de respect, d’égalité et de fraternité est plus que jamais nécessaire. Notre capacité à vivre ensemble en paix, dans la diversité culturelle et/ou religieuse, dépend du respect de ces valeurs sans aucune concession.

Conscient du piège qui est tendu par ceux qui veulent la mort de la liberté et de la démocratie, le CID – Origi’Nantes appelle avec force toutes personnes résidentes à Nantes, dans la région comme ailleurs à refuser tous les amalgames susceptibles de désigner des coupables là où ils n’existent pas : islamisme et islamophobie sont les deux faces d’une même pièce. Les ennemis, c’est la violence et l’intolérance, et ceux qui en usent. Seulement, ceux-là.

Le CID-Origi’Nantes

Afin d’essayer de contextualiser cet attentat, nous vous invitons à lire l’article d’Edgar Morin en cliquant sur “ARTICLE COMPLET”

Article complet