Retour
Retour sur l’atelier média n°1 consacré à la mise en scène de l’information concernant les quartiers populaires…

Le Centre Interculturel de Documentation a organisé, en partenariat avec les Indignés du Paf/Les Citoyens de l’Information, le Magazine FRAGIL et la radio AlterNantes, un cycle d’atelier sur les médias afin de décrypter l’influence qu’ils ont sur la formation de nos représentations et donc de notre vision du réel.

Ce cycle s’articulera en 3 rendez-vous de mars à juin 2015 :
– La mise en scène des quartiers populaires dans les médias
– La mise en scène de l’étranger/immigré et de l’identité nationale dans les médias
– La mise en scène des religions dans les médias

Le premier atelier concernera donc plus particulièrement la mise en scène des quartiers populaires : quelle(s) image(s) les médias construisent-ils des quartiers populaires ? Quels effets cela peut-il avoir sur la perception que les gens ont d’eux-mêmes ? Quels outils pourraient permettre de diffuser une image plus objective ? Que pensent les habitants des quartiers de la manière dont on les met en scène ? Que peuvent-ils faire contre ça ?

Ces questions et d’autres ont été abordées avec les différents intervenants suivant :
– Vincent Goulet, sociologue spécialiste des médias et des pratiques culturelles et auteur de Médias et classes populaires. Les usages ordinaires des informations et plus récemment de Médias : le peuple n’est pas condamné à TF1.
– Alain Manach, membre du collectif de la Villeneuve debout de Grenoble. Collectif crée à la suite d’un reportage stigmatisant et déséquilibré d’« Envoyé spécial » de France 2.
– Le Magazine Fragil, média culturel et social réalisé dans la métropole nantaise, auteur d’un dossier sur les médias et les quartiers populaires.