Retour

Les avantages de Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux sont évidents : mobilisation citoyenne, liberté d’expression et d’opinion, partage de connaissances et d’informations… C’est indéniable, ces nouveaux modes de communication ont fait émerger de nouvelles pratiques démocratiques. Mais il y a un revers à la médaille : la violence verbale, l’incitation à la haine, la xénophobie, le sexisme prolifèrent sur la toile, souvent dans l’anonymat et, la plupart du temps, en toute impunité. Comment lutter contre ce phénomène ? Avec quels moyens concrets ? Comment préserver un élément fondamental de la démocratie – la liberté d’expression – dans le respect des droits et de la dignité de tout individu ?

Plusieurs intervenants tenteront de répondre à ces différentes questions :

  • Olivier Dassonville, digital media strategist
  • Dominique Marchesseau, déléguée du Défenseur des droits
  • Datapulte, activiste nantais et promoteur de GOLeaks

Une conférence animée par Romain Ledroit (Les Médias libres).

La conférence sera suivie, à 20h30, du concert de l’artiste Gatt Barton proposé par l’association Arttitudes.